Les petites et moyennes entreprises

Employant chacune moins de 250 salariés, les petites et moyennes entreprises représentent en France plus de 90 % de l’ensemble des entreprises et génèrent à elle seule plus de 60 % d’emplois ce qui monre déjà l’importance de ce type d’entreprise en France comme à l’étranger, où la situation est plus ou moins la même.

PME, au cœur de l’économie de la France

Toutes catégories confondues, on enregistre chaque année plus de 550 000 créations d’entreprises. Mais si l’on se réfère particulièrement aux efforts entrepris par les PME, celles-ci sont le pilier même de l’économie de la France. Les PME disposent le plus de marchés auprès des collectivités publiques en bénéficiant de 63 % des montants attribués. Elles s’investissent également davantage dans des secteurs innovants, ce qui n’était pas le cas il y a 3 ou 4 ans. La Banque de France a mentionné à cette époque que les PME s’investissaient surtout dans les productions déjà existantes. Mais la donne a évolué grâce à la facilité d’accès au crédit et à la nouvelle politique de l’État.

les pme en france: économie et investissement

Les aides et les appuis reçus par les PME

En annexe au projet de la loi de finances 2015 se trouvent les dispositions liées à l’effort de l’État français en faveur des PME. Cet effort se traduit en effet par le soutien du gouvernement dans les nouveaux projets à fort potentiel de croissance. Ce soutien peut prendre la forme d’un accompagnement, d’une formation pour les chefs d’entreprise ou encore d’une flexibilité en matière d’obtention de crédits bancaires. Concernant les aides dont peuvent bénéficier ces entreprises, elles proviennent en majeure partie du budget de l’État avec une somme de 6,24 milliards d’euros (en CP et AE) attribuée pour 2015 à travers les différents ministères. Les collectivités locales et l’Union européenne contribuent aussi dans ce projet. Mais le bénéfice d’une aide est la contrepartie de l’application de conditions strictes.